Pietrasanta

Le rôle de Pietrasante comme le centre culturel préeminent du territoire versilien a des origines anciennnes. La grande tradition artisanale est restée très vive dans les laboratoires et dans les ateliers de zone, dans les affaires spécialisés dans le secteur de la mosaïque artistique et dans les nombreuses fonderies d’art. Le contexte artistique très riche s’est comporté comme un catalyseur pour beaucoup d’artistes italiens et étrangers qui ont promu Pietrasante à " terre de choix ’’pour leur travail, en contribuant avec des oeuvres et des donations à la décoration de la ville : parmi les autres, Fernande Botero, l’artiste espanol dont le guerrier bedonnant veille l’entrée du bourg.

Le meilleur point d’observation de l’équipment urbaniste de Pietrasante est représenté par la forteresse de Sala : la place du Dôme sur laquelle tous les monuments de la ville se montrent : il y a le Dôme avec son rouge clocher, le palays Moroni, la façade en or de Saint Agostine, la tour des Heures. Equidistant entre le littoral et le premier relief alpin, Camaiore est, comme Pietrasante," un bourg bâti’’, voulu par Lucca (en rivalité avec Pisa) dans la moitié du treizième siècle dans le domaine des interventions de la réorganisation territoriale pour le contrôle de la Versilie.

La maison natale de Giosue Carducci

La maison où naquit en 1835 le poète Giosue Carducci (déclarée monument national) est située à peu de kilomètres de Pietrasanta, dans le hameau de Valdicastello. Giosue Carducci, le fameux poète italien à qui fût attribué le prix Nobel de la littérature en 1906), naquit à Valdicastello (hameau de Pietrasanta) el 27 juillet 1835. Carducci, qui s’installât à Pietrasanta avec sa famille quand il avait seulement trois ans, restât cependant attaché à sa terre natale, mentionnée maintes fois dans ses vers.

La naissance du moteur à explosion

En 1854, Eugenio Barsanti, né en 1821 à Pietrasanta, et Felice Matteucci (physicien) brevetèrent et construirent le premier moteur à combustion interne qui ait jamais fonctionné. A partir de 1851, il s’établit entre les deux chercheurs, outre un rapport d’amitié, une collaboration professionnelle dans le secteur technoscientifique. Aujourd’hui, il faut se rappeler qu’Eugenio Barsanti, a non seulement eu des intuitions géniales et a été en plus capable de les réaliser, mais il a également eu d’autres mérites, comme celui de comprendre immédiatement que le moteur à explosion aurait même changé l’âme.

Le musée des ébauches

Le Musée des Ebauches est dans la continuation d’une tradition qui remonte aux temps où Michel-Ange a vu cette zone de la Toscane cultiver l’art de la sculpture. Il est le témoin du rôle de point de référence international qu’assument Pietrasanta et la Versilie pour ceux qui opèrent dans cet environnement artistique. Les ébauches (à l’échelle réduite) et les modèles (aux dimensions réelles) représentent l’idée d’origine avant sa traduction et exécution en œuvre. Les ébauches et modèles sont réalisés dans les matériaux les plus divers (plâtre, bois, terre cuite, papier etc.).

Les oeuvres dont le Musée expose les ébauches se trouvent dans des musées, des collections privées, des parcs et des places du monde entier, si bien que les visiteurs peuvent trouver réunis des exemples des principales tendances artistiques du XX siècle et avoir ainsi une vision ample et complète de la sculpture contemporaine.

Région Toscane
Zone Versilia
Area Pietrasanta
CODE POSTAL 55045
Province Lucca
Surface 41,6 km²
Habitants 24 931
Fractions Capezzano Monte, Capriglia, Strettoia, Montiscendi, Vallecchia, Valdicastello, Marina di Pietrasanta, Solaio, Vitoio, Castello, Africa, Macelli, Crociale, Ponte Rosso, Traversagna.
GPS 43°58′N 10°14′E

Nombre utile

Urgence Tel. 118
Urgence (Mer) Tel. 1530
Services médicaux d'urgence Tel. 118
Police Tel. 113
Carabinieri Tel. 112
Sapeurs pompiers Tel. 115
Police Tel. 113

Indications routières qui commencent de: