Massa

Les ressources naturelles de notre région sont telles que Massa se distingue de toutes les autres villes et qu’elle prend une valeur particulière aux yeux du visiteur. Il est rare, en effet, de trouver sur un territoire de quelques kilomètres une telle variété de paysages: de la mer aux campagnes cultivées, à la ville, aux collines et aux Alpes Apuanes, avec leurs richesses cachées mais connues de l’homme depuis toujours: le marbre extrait et travaillé dès l’époque romaine dans les carrières voisines de Carrare, les sources d’eaux oligo-minérales qui jailissent des montagnes.

Le tout baigné et protégé par un climat tempéré et sain qui fait qu’il ne neige jamais: en effet l’oranger y pousse tranquillement, comme d’ailleurs de nombreuses autres plantes grasses. Tout près de la plaine, se dressent sur de hauts plateaux descendant vers le fleuve, des centres de montagne d’origine très ancienne (comme Altagnana, Antona, Pariana), habités probablement dès l’époque préhistorique.

HISTOIRE

es plus anciens témoignage de l’installation humaine sur le territoire de Massa remontent au Paléolithique et au Néolithique (Resceto); et objects en bronze à Pariana et tombes à coffre de Celinea de Pariana à l’âge de Fer. Un toponyme romain comme “Taberna Frigida’’, poste de halte et de ravitaillement le long de la Voie Emilienne Scauri avant Luni, est mentionné sur la Table de Peutinger, véritable carte routière du IIIème siècle de notre ère Pendant la période féodale, se constituent les premiers noyaux habités de la cité et du Xème siècle à la première moitié du XIIIème siècle, Massa apparait comme le centre du domaine de la famille Obertenga. Les XIIIème et XVIème siècle furent une période très troublée, car la ville passe successivement sous le pouvoir de différentes puissances (ex. Lucques, Florence). En 1442, commence le marquisat des Malaspina: c’est Alberico Cybo-Malaspina qui, vers le milieu du XIVème siècle s’emploie à grandir et à consolider le petit Etat dont il a hérité. La dernière héritière des Cybo-Malaspina, Maria Teresa, épousa en 1741 Ercole Rinaldo d’Este, duc de Modène; l’etat de Massa échoit en héritage à sa fille Maria Beatrice et à sa mort en 1829, le duché est définitivement absorbé par Modène. En 1860 la province de Massa-Carrare est officiellement rattachée au Royaume d’Italie. Dans l’entre-deux guerres (1938) on aménagea la zone industrielle apuane. Pendant la seconde Guerre Mondiale, Massa fut le théatre d’épisodes sanglants, du fait qu’elle se trouvait dans les arrières immédiats de la Linea Gotica; la reconstruction fut longue et difficile, mais malgré cela, la ville a connu ces dernières années un développement urbain remarquable et une intense renaissance touristique.

Région Toscane
Zone Côte Apuan
Area Massa
CODE POSTAL 54100
Province Massa Carrara
Surface 93,84 km²
Habitants 68 941
Fractions Altagnana, Alteta, Antona, Baita, Bargana, Bergiola, Bondano, Borgo del Ponte, Bozzone, Ca' di Cecco, Caglieglia, Campareccia, Canevara, Capaccola, Casania, Casette, Casone, Castagnara, Castagnetola, Castagnola, Cervara, Cinque Vie, Ciremea, Codupino, Cupido, Forno, La Gioconda, Gotara, Gronda, Grondini, Guadine, Le Iare, Lavacchio, Marina di Massa, Mirteto, Monte Pepe, Ortola, Pariana, Partaccia, Pian della Fioba, Poggi, Poggiolo, Poggioletto, il Ponte, Porneta, Poveromo, Poveromo Macchie, Pratta, Puliche, Quercioli, Redicesi, Remola, Resceto, Ricortola, Rinchiostra, Rocca, Romagnano, Ronchi, San Carlo Terme, San Cristoforo, San Leonardo, San Lorenzo, Santa Lucia, Il Santo, Sei ponti, Tombara, Turano, Vergheto, Le Villette, Volpigliano, Zecca
GPS 44°02′00″N 10°08′00″E

Nombre utile

Mairie Tel. +39 0585 4901
Urgence Tel. 118
Urgence (Mer) Tel. 1530
Protection civile Tel. +39 0585 8168202
Services médicaux d'urgence Tel. 118
Police Tel. 113
Carabinieri Tel. 112
Sapeurs pompiers Tel. 115
Police Tel. 113
Police Tel. +39 800 665533

Indications routières qui commencent de: