Florence

Florence, cité avec à peu près un demi-million d’habitants, s’élève au bord du fleuve Arno, entre la mer Tyrrhéne et Adriatique, presque au centre de la péninsule italienne. C’est une ville vive pour ses activités industrielles et artisanes, pour ses échanges commerciaux et culturels, pour sa vie artistique et scientifique. Florence garde un exceptionnel patrimoine d’art, témoignage de sa séculaire civilisation. Cimabue et Giotto, pères de la peinture italienne y vécuent ; Arnolfo et André Pisano rénovateurs de l’architecture et de la sculpture. Brunelleschi, Donatello, Masaccio, initiateur de la Renaissance; Giberti et Les Della Robbia; Philippe Lippi et l’Angélique ; le Botticelli et Paul Oiseau et les génies universels de Leonarde et Michelange. Leurs oeuvres, avec celles de beaucoup d’autres générations d’artistes jusqu’aux maîtres de notre siècle, sont réunies dans les nombreux musées de la ville : les Uffizi, la plus sélectionnée pinacothèque dans le monde : la Galerie Palatine, avec les peintures des « siècles d’or », le Bargello avec les sculptures de la Renaissance : le museé de Saint Marc avec les oeuvres de l’Angélique, l’Académie, les Chapelles Médicéennes et la Maison Buonarroti avec les sculptures de Michelange, les musées Bardini, Horne, Stibbert, Romain, Corsini, la Galerie d’Art Moderne, le Musée de l’ Oeuvre du Dôme, des Argents, des Pierres Dures.

Des célèbres monuments tracent les étapes de la civilté artistique florentine : le Baptistère avec ses mosaïques, le Dôme avec ses sculptures ; les églises médiévales avec les cycles des fresques : les palais publics et privés : le Palais Vieux, Palais Pitti, Palais Médices-Riccardi, Palais Davanzati : les monastères et les cloîtres, les couvents et les cénacles : la Chartreuse : la Civilté des Étrusques a une riche documentation dans le musée archéologique. À Florence, la langue italienne naquit avec Dante ; les études litteraires s’imposèrent avec Petrarque et Bocaccio, la philosophie fut renovée avec l’Humanisme et la culture classique fut valorisée. Avec Macchiavelli la moderne science politique naquit, la prose historique avec Guicciardini. Avec Galileo et son école naquit et s’imposa la moderne science éxperimentale. Dès l’époque de Charle Magne, Florence fut le siège d’une Université qu’aujourd’ hui comporte dizaines d’insituts spécialisés et un Centre de Culture pour les étrangers. Les Académies et les Écoles d’Art contribuent à l’activité dans ce secteur, comme les Instituts scientifiques, l’Observatoire Astrophisique de Arcetri, l’Institut de Recherche des Ondes électromagnetiques, le Centre de Médecine Nucléaire, les Universités des Étrangers, les Centres d’histoire d’Art et de la culture populaire. Nombreux et intéressants les Musées scientifiques, du celui d’Histoire de la Science au Musée de Géologie et Paléontologie, à celui de Botanique, au Musée de Minéralogie, d’Anthropologie et d’Ethnologie, au fameux « Observatoire ».Des très grandes collections bibliographiques sont gardées dans la Bibliothèque Nationale Centrale et dans des autres bibliothèques fameuses : Médicéenne-Laurentienne, la Riccardiana, la Marucelliana. Des documents de grande valeur sont gardés dans les Archives Nationales et Municipales. Pendant toute l’année ont lieu des manifestations qui peuvent satisfaire plusieurs exigences : surtout dans la ville où le moderne mélodrame est né, avec l’art nouveau de la scène et de la choréographie, les manifestations musicales en commençant du Mai Musical Florentin dont la saison lirique d’été et d’hiver se déroule dans les salles du Théatre Municipal. Le Centre de Florence pour la mode italienne organise beaucoup de manifestations commerciales pendant l’année. On organise des expositions du niveau international sur les sujets de l’art contemporain et sur des aspects particuliers et figures de l’art ancien, surtout à l’occasion des fêtes centenaires. Les manifestations traditionelles typiques sont le jeu du football costumé, l’explosion du chariot (pour la Pâques), la fête de Saint Jean etc....

Florence est fameuse pour son artisanat d’haute classe, héritier d’une tradition séculaire et pour sa élegance et son goût des créations. De la paille, typique produit florentin, utilisé pour plaisants et originels objects des vêtements et d’ameublement, aux produits en cuir et en peau, fameux pour le raffinement et la soignée éxecution : des céramiques aux verres ; des traveaux en bois aux ceux en métal, des meubles aux joujoux ; une quantité d’objects plaisants peut se présenter comme une occasion d’achats convenables pour tous. Les prêts à porter et les pièces d’habillement ont, à Florence, une élegance et une originalité particulière, on connait bien les pièces de lingerie et les broderies. Bien recherchés dans la ville, où Bienvenu Cellini naquit, sont les argenteries et les orfèvreries, les bijoux et les filigranes, les typiques mosaïques en pierres dures. Les meubles et les objects d’art anciens attirent beaucoup d’attention dans Florence, centre actif d’échanges commerciaux.

Du treizième siècle, les voyageurs faisaient des éloges à l’hospitalité florentine, qui s’est tour à tour développée dans une grande organisation hôtelière avec plus de 400 hôtels de differente catégorie, qui peuvent accueillir 20.000 places. Dizaines de restaurants et d’auberges placées dans le centre et dans les collines des environs, offrent le plaisir d’une gastronomie qui se serve de plats simples et naturels. À cette cuisine se joignent les vins toscans, du Chianti et de la banlieu, le vin rouge, savoureux et fort ; le vin blanc plus doux ; les vins doux et le vin saint. Un complet équipment et beaucoup de manifestations sportives attendent les sportifs appassionés à Florence. À part les stades pour le football, les hippodromes pour les courses de trot et du galop, le vélodrome pour les courses cyclistes, la ville offre champs de tennis, piscines, le terrain de golf de l’Ugolino aux 18 troux, champs de tir au but et de boules ; centres de canotage et de water-polo ; centres hippiques et sociétés d’équitation : un aréo-club, pistes de patinage. Modernes ensembles sportifs s’élevent à Coverciano, à Belle Rive, aux Fermes et au Champ de Mars.

Région Toscane
Zone Toscane Arrière-Pays
Area Firenze
Province Firenze
Surface 102,32 km²
Habitants 382 910
Fractions Circoscrizioni: Quartiere 1: Centro storico Quartiere 2: Campo di Marte Quartiere 3: Gavinana-Galluzzo Quartiere 4: Isolotto-Legnaia Quartiere 5: Rifredi. Frazioni: Gavinana, Bandino Cascine del Riccio, Galluzzo, Il Cionfo, La Lastra, Mantignano, Nave a Rovezzano, Ponte a Ema, Settignano, Trespiano, Ugnano.
GPS 43°46′17″N 11°15′15″E

Nombre utile

Urgence Tel. 118
Urgence (Mer) Tel. 1530
Services médicaux d'urgence Tel. 118
Police Tel. 113
Carabinieri Tel. 112
Sapeurs pompiers Tel. 115
Police Tel. 113

Indications routières qui commencent de: